Réduire ses impôts en investissant en loi Pinel


Vous souhaitez réduire vos impôts sur le revenu ? Pourquoi ne pas devenir propriétaire et économiser jusqu’à 63 000 € ? C’est ce qu’autorise le dispositif de défiscalisation immobilière Pinel, une loi datant de 2015 et qui concerne tous les investissements locatifs dans le neuf réalisés entre septembre 2014 et fin 2017.

Comment en profiter ?

investir loi Pinel

Pour profiter de la loi Pinel, les contribuables français sont invités à investir dans un bien immobilier neuf situé dans une zone Pinel éligible. Ce bien doit être loué dans l’année qui suit sa livraison et ce, sur une période de 6, 9 ou 12 ans. En fonction de cette durée d’engagement, vous bénéficiez de taux de réduction différents, applicables sur le prix de revient du logement, soit son prix d’achat additionné aux frais annexes comme les frais de notaire : 12 % pour 6 ans, 18 % pour 9 ans et 21 % pour 12 ans.

Vous êtes par ailleurs limité à deux logements par an pour un investissement maximum de 300 000 €. L’économie maximale s’élève donc à 63 000 €, somme qui sera répartie sur toute la durée de défiscalisation, en l’occurrence sur 12 ans.

Quels critères respecter

Outre le fait de devoir investir dans un bien immobilier neuf construit dans une zone éligible, le propriétaire bailleur s’engage à respecter certaines règles, à commencer par des plafonds de loyer et de ressources du locataire. Ces plafonds sont dépendants de la zone Pinel où se trouve le bien. Généralement, les montants de loyers sont 20 % inférieurs à la moyenne enregistrée sur le secteur et les ressources annuelles sont plafonnées de manière à ce que même les foyers les plus modestes aient accès à un logement de qualité dans des zones géographiques dites « tendues » et saturées. En cas de non-respect de ces règles, l’avantage fiscal est perdu.